coffrage des linteaux

Publié le par Daniel

Je coffre mes linteaux comme indique  ce cliché:

I lintels my chest as the cliche says:



Puis je coule mes linteaux, je vibre le béton en utilisant mon marteau burineur, en appuyant le burin a différents endroits.

Then I sink my headers, I vibrate the concrete using my chipping hammers, chisels by supporting a different places.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article