préparation des linteaux 1

Publié le 25 Janvier 2009

Les linteaux sont les dessus d'embrasure, je décide que leur hauteur soit de deux rangs, comme ceci:
 

The lintels over the doorway, I decided that their height should be two rows, like this:





L'emplacement du linteau est tributaire de la hauteur de chaque embrasure de porte et fenêtre, il faut donc que j'anticipe lors de l'élévation des murs, que je garde la place du linteau, par exemple pour le portail du garage je réserve la place à partir du neuvième rang.
Au sujet des embrasures il est primordial d'avoir les côtes exactes des menuiseries que j'ai choisies, car il y a deux façons de poser les menuiseries, en tunnel ou en applique, en tunnel la fenêtre ou la porte rentre dans le trou de l'embrasure, en applique elle se pose contre le mur face à l'embrasure ( en cas d'isolation thermique ), en laissant 1 cm de plus tout autour des dimensions tableau donné par le fabriquant des menuiseries, qui sont les côtes de l'embrasure finie avec l'enduit de façade, mais j'en parlerai plus tard au moment de poser les menuiseries.
 

The location of the lintel is dependent on the height of every doorway and window, it is necessary that I anticipate in the rising walls that I keep up the lintel, such as the portal of the garage I reserve place from ninth.
About embrasures it is essential to have the exact dimensions of the woodwork that I have chosen because there are two ways of asking the woodwork, tunnel or applied in the tunnel window or door back into the hole of 'recess, and applies it arises against the wall opposite the doorway (in case of thermal insulation), leaving 1 cm above all around the table dimensions given by the manufacturer of millwork, which are the coasts of the recess finished with plaster facade, but I will speak later when asking the woodwork.

Rédigé par Daniel

Publié dans #construction du rez de chaussée

Repost 0
Commenter cet article

MILLION-BRODAZ Jean-Philippe 22/10/2009 11:29


Bonjour. Comme convenu quelques petites questions précises à la lecture de votre ouvrage. La partie fondations / ferraillage est très bien détaillée et je vais m'en inspirer pour une rénovation de
corps de ferme en Savoie.Je voudrais tout bien comprendre. Bravo pour la teminologie précisemment employée. Ok pour Pythagore mais Pourriez-vous me repréciser "l'histoire des tendeurs avec les
longrines et futurs poteaux ? Comment faites-vous pour être sur qu'ils soient bien dans l'axe du futur mur prêt à recevoir les moellons d'angle le tout bien aligné?
D'autre part quand on fait une dalle sur vide sanitaire, on ne peut pas étayer dessous, cela implique-t-il des poutrelles particulieres différents d'une dalle étayée? merci pour votre réponse ?
Pour les fondations vous avez choisi des longrines et non des semelles. Cela a-t-il un quelconque rapport avec la catégorie de zone sismique ou vous vous trouvez ou est-ce simplement pour faire
plus la ou un professionnel ferait juste le nécessaire ?


Daniel 22/10/2009 14:50


Pour des fondations de 50 cm de large et plus de 20 cm de profondeur, il vaut mieux à mon avis , utiliser des longrines de 6 fer de 8mm, plus des equerres aux angles.
Le principe de base est en matière de priorité est: il vaut mieux de mauvaises tuiles à la toiture, que de mauvaise fondations, on peut toujours changer les tuiles, mais pour les fondations c'est
trop tard !!!

Pour positionner les poteaux, il faut impérativement installer deux " chaises " à chaque angle,
Ensuite comme indiqué dans l'article "Ferraillage Fondations 2 " il faut tracer sur les chaises les emplacements des cordeaux exterieur des murs et interieur des murs, ensuite, si on uitilise des
armature poteaux de 10cm x 10cm, il faut laisser au moins un centimètre de marge de chaque coté de l'armature. explication sur la chaise:

                     
1                   2   3     4   
5                      6
                 --------------------------------------------------------------

1 = pointe mur ext
2 = pointe  tracé des poteaux
3=  fer poteau
4=  fer poteau
5 = pointe tracé des poteaux
6=  pointe mur int

Une fois les cordeaux installés, l'emplacement se revelera, automatiquement les cordeaux formeront un carre central à chaque angle, par rapport à la fondation.
Il suffira alors de bien posistionner les poteaux au centre de ces carrés, de les fixer, a l'aide d'entretoises coincées dans le coffrage et attachées solidement aux longrines, les poteaux doivent
reposer sur le fond de la fondation et si possible plantés de quelques cm.
Les tendeurs servent a coincer les entretoises dans le coffrage.

Pour la dalle sur vide sanitaire, il existe effectivement actuellement des poutrelles précontraintes qui ne nécessite pas d'étayage. ( plus chères ).

Maintenant tout dépend de la hauteur du vide sanitaire si il ne dépasse pas 60 cm, il est possible d'effectuer un étayage perdu, c'est dire  que une fois les poutrelles en place , avant de
charger les hourdis, il faut placer sous les poutrelles ,au centre de la portée, une bonne planche de 3cm d'epaisseur qui prenne toutes les poutrelles et caler avec des moéllons a chaque
poutrelles. il faut s'assurer avec cette option du bon niveau de l'ensemble.

Voila j'espère avoir répondu a vos questions, je vous donne mon avis, qui même si il refléte mon expérience, n'est pas une référence proféssionelle.